s100141

3 novembre 2017

L’Académie d’Agriculture de France organise le 15 novembre prochain
une séance sur le thème de l’investissement en forêt : « Investir en forêt : un pari éclairé sur l’avenir »
(voir : https://www.academie-agriculture.fr/actualites/academie/seance/academie/investir-en-foret-un-pari-eclaire-sur-lavenir?151117).

D’où les questions que se pose le couillon de base que je suis
(couillon qui observe quand même un peu ce qui se passe sous ses yeux
et qui voit partout lever de beaux semis naturels de diverses espèces forestières) :

– Sachant que, sous nos latitudes, l’état boisé s’installe très facilement de façon spontanée,
est-il vraiment indispensable d’investir pour fabriquer des forêts ?

– Autrement dit, est-il nécessaire de planter des arbres comme voudraient
nous y inciter les pépiniéristes et plein d’autres personnes ?

– Est-ce que les plantations artificielles, en monoculture stricte, représentent
vraiment une voie d’avenir méritant d’être encouragée par les pouvoirs publics ?

– Est-ce qu’il n’y aurait pas là-dessous quelques conflits d’intérêt ?

– Les intervenants à cette séance sont-ils neutres et objectifs ?

s100141

Laisser un commentaire