22 juin 2018

Les actes du colloque viennent d’être publiés scrogneugneu !

Klaus - 9 ans après - Actes du colloque - Vignette

22 janvier 2018

Forêt landaise et langue de bois

Retour sur la messe solennelle donnée par le Parc Naturel en mémoire de Klaus

Grande Missa solemnis au cours de laquelle nous avons entendu force Credo, Gloria et Magnificat.
Messe dite par le Parc et concélébrée par tous les Grands Prêtres de la congrégation, C.R.P.F. en tête.
Intense recueillement au moment de l’élévation. Paroissiens à la fête, missel en mains et larme à l’œil.
Cérémonie de haut vol avec communion obligatoire de tous les fidèles.

J’y étais en tant que petite souris
mêlée incognito à l’assistance,
juste pour observer.
J’avais le rôle de l’espion,
le rôle du Diable !

Cette messe m’a affligé, mais rien de surprenant cependant
car les officiants n’ont rien fait d’autre que ce qu’ils font d’habitude :
manier une langue de bois pur jus,
la même langue de bois que celle que diffusent
avec constance tous les organismes officiels
de la forêt landaise depuis les siècles des siècles !

Je ne vous referai pas la messe, mais comment résister à la
tentation de vous faire partager les moments les plus pieux,
directement inspirés de leur Bible !

Ainsi donc parlèrent ceux qui disent la Loi :

– Premier Commandement : « Tu abhorreras la régénération naturelle,
c’est la voie de la consanguinité, de l’obscurantisme, et de la damnation
 »

– Deuxième Commandement : « Tu rejetteras le semis naturel, Mal Absolu,
au profit de la plantation sur labour, consacrée par la Sainte-Trinité-des-Pépinières
 »

– Troisième Commandement : « Tu ne feras pas de traitement irrégulier,
ça n’est pas possible en pin maritime, seul le Diable ose en faire
 »

– Quatrième Commandement : « Tu ne feras pas de mélange d’essences,
cela ne saurait se faire ici-bas, notre terre est vouée au pin
 »

– Cinquième Commandement : « Tu ne diras à personne que sont pratiquées ici,
avec notre bénédiction, d’immenses coupes rases de feuillus
»

– Sixième Commandement : « Tu proclameras partout que les entretiens fréquents
sont favorables au développement de la biodiversité
 »

– Septième Commandement : « Tu soutiendras contre toute évidence que les entretiens mécanisés
ne mettent nullement le sol à nu
 »

– Huitième Commandement : « Tu prétendras à toute force que les entretiens ne mutilent pas du tout
les racines des arbres, bien au contraire
»

– Neuvième Commandement : « Tu répandras le dogme infaillible que les plantations sur labour profond
sont plus stables que les peuplements naturels
 »

– Dixième Commandement : « Tu dénonceras ton prochain s’il apporte
la preuve que tu te trompes
 »

AMEN !

Ensuite, quand les sermons nous eurent été adressés,
quand les homélies eurent été dites et les litanies répétées,
le Dieu des petits fours se mit à officier…
mais moi j’avais déjà foutu le camp.

3 janvier 2018

Attention, tous aux abris :  cette année encore le Parc remet ça !
Je crois qu’je peux prédire
même n’étant pas prophète
qu’ils seront contents d’eux,
fiers de ce qu’ils ont fait,
confiants et optimistes,
et donnant des leçons,
com d’hab.

Gloire donc à Sainte-Forêt-Cultivée
et vive leur sylviculture au char d’assaut,
toute autre alternative n’existant
tout simplement
PAS !

Tiens tiens… ça me donne une idée : pour une fois j’irais
bien volontiers me glisser en douce parmi eux,
me mêler discrètement à la foule en délire,
assister à pareil feu d’artifice
de liesse et de mutuelles
congratulations.
Tempête Klaus 9 ans après - Vignette

Interlude récréatif (page 2) :

Tempête Klaus 9 ans après - Vignette 2

On lit qu’il y aura des échanges avec « tous les acteurs concernés »
(comprendre : entre le Loup, le Renard, l’Ours et le Sanglier).

On lit aussi : « La gestion adaptative de nos forêts peut être une réponse apportée en
proposant une sylviculture plus dynamique qui diminuerait les rotations des cycles
(comprendre : ça va pas assez vite les gars, faut accélérer)
ou encore en enrichissant la diversité du matériel génétique par le biais de migrations assistées… »
(comprendre : vous devez remplacer vos vieux pins pourris par des clones).

Autrement dit :
les décisions sont prises,
il n’y a pas d’alternative.
Exécution !
Signé : le Parc.

6 janvier 2016

Avis à la population :

Le Parc Naturel remettra le couvert le 23 janvier.

Il servira les plats à ses invités habituels,
les Compères de l’an dernier, ses amis de toujours, notables de la Haute :
le Loup, le Renard, l’Ours et le Sanglier.
Cette Élite choisie débattra entre-soi de sujets supérieurs, parmi lesquels ci :

« Les nouveaux mode de gestion forestier ».

Klaus - 7 ans après - Vignette 1Chacun appréciera cette intrusion du pluriel en début d’annonce,
aussitôt remis aux ordres par un très autoritaire et très vigilant singulier !

Malgré ce beau lapsus, un débat est quand même prévu à la fin de chacune des interventions.

Un débat ?…

Si si, un débat ! C’est écrit donc c’est vrai !
Comme ils sont tous d’accord entre-eux, nos Compères,
leur « débat » promet d’être animé.
Pourvu au moins qu’il n’y ait pas de blessés
au cours de l’empoignade annoncée…

Klaus - 7 ans après - Vignette 2

Est-ce que seront abordées les véritables solutions alternatives ? OUI OUI, bien sûr !

Est-ce que seront encouragées les sylvicultures respectueuses des milieux ? OUI OUI, bien sûr !

Est-ce qu’on évoquera la conservation des écosystèmes ? OUI OUI, bien sûr !

Est-ce qu’on parlera du maintien de la fertilité des sols ? OUI OUI, bien sûr !

Est-ce qu’on nous expliquera comment faire pour conserver le maximum de carbone dans le sol ? OUI OUI, bien sûr !

Est-ce que les techniques de reboisement par semis naturels seront présentées ? OUI OUI, bien sûr !

Est-ce qu’il sera question de la stabilité des forêts face aux tempêtes ? OUI OUI, bien sûr !

Est-ce qu’on nous dira comment adapter les arbres aux changements climatiques ? OUI OUI, bien sûr !

Est-ce qu’on se penchera sur la production de bois de qualité ? MAIS OUI, bien entendu !

Est-ce qu’il y aura une pensée pour les artisans du bois, les scieurs, les charpentiers, les menuisiers, les ébénistes ? OUI OUI, bien sûr !

Est-ce que la forêt sera envisagée sous l’angle du paysage et du cadre de vie ? OUI OUI, c’est évident !

Et sous l’angle des habitats, de la diversité de la faune, de la richesse de la flore… ? MAIS OUI QUOI, bon sang, puisqu’on vous le dit !

Oui oui, bien sûr : soyons sans crainte
et comptons les yeux fermés sur nos lascars pour régler tous ces sujets,

enfin pour les régler… à leur façon !

Merci qui ?…

Merci le Parc, bien sûr !

Ce jour-là, braves gens, allons plutôt à la pêche !

25 janvier 2015

Compte-rendu de la grand-messe pieuse, organisée par le Parc Naturel, qui s’est tenue le 24 janvier 2015 à Sabres :

Les compères ont passé la matinée à se congratuler mutuellement, dans le confort de leur entre-soi, devant un auditoire clairsemé de passionnés à moitié endormis.

Le Loup : « Je tiens à remercier le Renard pour tout ce qu’il a fait, pour son aide déterminante dans ce moment difficile qu’a été la tempête Klaus et patati-et-patata… ! »

Le Renard : « Eh bien moi je tiens à te remercier, le Loup, et je crois qu’il ne faut pas oublier l’engagement de l’Ours qui ceci-et-cela-et-je-t’en-rajoute-une-couche-et-vas-y… ! »

L’Ours : « Merci à vous deux, mais l’action du Sanglier a été au cœur de notre stratégie !  C’est grâce à son courage, à son abnégation, à sa réactivité, que nous avons pu tatati-tatata… ! »

Le Sanglier : « C’est la participation de chacun, c’est notre action commune, notre solidarité, qui a permis de surmonter cette tempête. Merci, et BRAVO À NOUS taratati-taratata… ! »

Pause-café-pipi-turlututu.

Reprise des « débats » :

L’animateur : « Et alors maintenant, chers amis, comment voyez-vous l’avenir de la filière-forêt-bois ? »

Le Loup, le Renard, l’Ours et le Sanglier, ensemble : « Eh bien, c’est très simple : on fait comme avant MAIS EN BIEN PIRE ! Maintenant on accélère à fond ! On va planter des pins, que des pins, de plus en plus de pins, on va les couper de plus en plus jeunes afin de passer juste juste entre deux tempêtes, les tracteurs vont tourner plein pot, on va complètement retourner la terre, et ça permettra d’en planter de plus en plus et de plus en plus vite et de faire de plus en plus de fric : comme vous le constatez, nous nous soucions d’abord et avant tout de l’humain. »

L’animateur : « Eh bé alors ça c’est malin ! Bravo à vous tous pour cette merveilleuse adaptation aux difficiles contraintes climatiques et économiques ! Cette passionnante table-ronde est maintenant terminée, passons aux choses sérieuses ! »

Interdiction de poser des questions !

L’auditoire n’a pas eu droit à la parole :
que les hurluberlus, les nostalgiques, les illusionnistes, les utopistes, les faux-prophètes,
et les petits oiseaux aillent poser ailleurs leurs sales questions !
Il était bien plus urgent de passer directement aux petits-fours gascons.

Pause petits-fours-turlututu.

Les compères 4

 

 

19 décembre 2014

Qui revoici ? Qui revoilà ?

Qui trouve-t-on au programme ?… Devinez…
Toujours les mêmes bien sûr :

le Loup, le Renard, l’Ours, et le Sanglier…

tous d’accord pour en croquer.

Tempête Klaus 6 ans après - Vignette

Au moins avons-nous la satisfaction, au vu de la liste des intervenants,
de connaître d’avance la conclusion de cette prétendue table ronde :

« Le mur approche : on accélère ! »

Épargnons-nous donc la corvée d’aller grignoter leurs petits-fours gascons
en avalant des politesses trop cuites et des couleuvres narquoises !

Plus sérieusement, la liste des intervenants est stupéfiante
de la part d’un organisme tel que

le Parc Naturel…

… ou plutôt, elle est révélatrice d’un évident parti-pris :
le parti de ne soutenir qu’une seule voie en matière forestière,

la voie de la monoculture intensive.

Relire un sujet analogue : Ouragan - n101362 - Vignette

Quoi ?
Qui a parlé d’alternative ?

Laisser un commentaire